Covid et confinement : les éditeurs croulent sous les manuscrits

C’est un effet de la crise sanitaire totalement inattendu. De nombreux Français ont profité des confinements pour écrire et envoyer leurs textes à des maisons d’éditions.

Les services manuscrits des maisons d’éditions ne chôment pas.

Chez L’Harmatthan, on reçoit 40% de scripts en plus depuis le début de la crise sanitaire. La centaine d’écrits supplémentaires reçue chaque semaine est d’une qualité très inégale, selon le directeur général. Et parfois, une même personne soumet jusqu’à sept ébauches du même texte. D’autant plus, que l’éditeur accepte désormais les manuscrits numériques, afin de faciliter le télétravail de ses lecteurs. Xavier Pryen, le rappelle en souriant : « On ne s’invente pas écrivain. Même s’il y a eu quelques pépites… La majorité des manuscrits reçus étaient d’une qualité excessivement moyenne« , explique le directeur du Service manuscrits. 

Depuis avril dernier, son service reçoit son lot quotidien d’histoires inspirées du coronavirus. Plus surprenant en revanche, les récits relatant des secrets de famille se sont multipliés. Des ouvrages intimes, selon Virginie Hureau : « Les auteurs ont eu le temps de se renseigner auprès de leurs proches et de vraiment s’investir. Certaines histoires sont touchantes« , confie l’une de celles qui gère les scripts acceptés. 

Des éditeurs très sélectifs 

Du côté des éditions Flammarion aussi, on constate qu’un certain nombre de livres sont sortis des tiroirs. Chez cet éditeur, deux personnes traitent les 5 000 manuscrits soumis chaque année. Les récits ne sont pas intégralement lus, à moins qu’ils ne suscitent l’intérêt. Selon Christophe Absi, le directeur du Service manuscrits chez Flammarion, une page suffit à se faire une idée sur la copie, qu’elle soit excellente ou médiocre. Il l’admet aisément : « On n’a pas besoin de boire toute la bouteille pour savoir si le vin est bon, ni de terminer le verre d’un vin bouchonné. C’est exactement pareil avec un livre« .   

D’ailleurs, malgré la hausse du nombre de manuscrits envoyés, les publications de livres, elles restent stables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :